Assurance habitation sans franchise : explications, simulation

Lors de la souscription à une assurance habitation, il existe plusieurs notions qui sont inscrites dans le contrat et qui sont à maîtriser pour éviter de se faire léser. Parmi ces concepts figure la franchise. De quoi s’agit-il ? Est-il intéressant de choisir une assurance avec ou sans franchise ? Réponses.

Qu’est-ce qu’une franchise en assurance habitation ?

L’univers des assurances est composé de plusieurs jargons. Au rang des expressions les plus récurrentes s’inscrit la franchise. Il s’agit de la somme qui n’est pas indemnisée par l’assureur lors d’un sinistre et dont l’assuré doit s’acquitter. En effet, les risques sont toujours partagés entre assureur et assuré d’où la mise en place de cette franchise. Cette dernière a été instaurée par les compagnies entre autres pour se prémunir des sinistres mineurs qui coûtent cher en plus d’être chronophages. Elle représente une limite d’indemnisation en dessous de laquelle la couverture ne s’applique pas. Prenons un exemple. Admettons qu’une franchise de 300 euros a été affectée alors que suite à un sinistre, les dégâts ne se sont élevés qu’à 150 euros. Dans ce cas, aucune indemnisation ne sera versée. En raison de cette particularité, il est plus qu’important de bien vérifier le montant de cette franchise dans le contrat. Celui-ci peut être indiqué sous forme de somme forfaitaire, mais aussi sous forme de pourcentage sur le montant versé par la compagnie d’assurance.

Les différents types de franchise à connaître

Les contrats d’assurance habitation proposent généralement deux types de franchises : la franchise relative et la franchise absolue.

La franchise relative signifie que l’indemnisation est effective uniquement si le coût des dommages excède le seuil de la franchise. L’assuré ne reçoit aucune prise en charge dans le cas où les dégâts valent moins cher que la franchise. Par contre, le cas contraire, le remboursement est intégral.

La franchise absolue quant à elle fonctionne sur le même principe. Sauf que si le sinistre dépasse le coût de la franchise, le remboursement n’est pas intégral. Le montant de la franchise sera soustrait de la somme versée par la compagnie d’assurance. En clair, si la franchise est de 300 euros et que les dégâts sont de 400 euros, l’assureur paye seulement 100 euros.

Une simulation pour trouver une assurance habitation sans franchise

Une assurance habitation sans franchise offre à la fois des avantages et des inconvénients. L’atout le plus évident porte sur le remboursement effectué à 100% par l’assureur étant donné qu’aucune somme n’est à la charge de l’assuré. Par contre, ces contrats ont la particularité d’être plus onéreux que les formules avec franchise. De plus, ils sont relativement rares. Pour pouvoir les trouver, il est nécessaire de réaliser une simulation en ligne sur les sites spécialisés. Ces derniers proposent rapidement des contrats qui cadrent avec les besoins et le budget du demandeur. Ils permettent de comparer les prix et les conditions afin de déceler l’offre la plus avantageuse. Un avantage de ces simulateurs est qu’en plus d’être sans engagement, ils sont également gratuits. Une autre solution consiste sinon à passer par les services d’un courtier en assurance qui peut réaliser des simulations tout en offrant un accompagnement personnalisé.

Vos commentaires

More from this show